Destiny in your hands

Bienvenue en 2090, dans un monde qui a bien changé...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Promenade lugubre

Aller en bas 
AuteurMessage
Jenny Delray

avatar

Nombre de messages : 65
Age : 27
Localisation : Quelque part...
Clan : Peace and Love Band
Pouvoir (pour les mutants) : Illusion
Date d'inscription : 02/06/2008

About me
Relationship:
Maîtrise du pouvoir:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Promenade lugubre   Mer 1 Oct - 17:11

Le matin, en se réveillant, Jenny avait calculé un moment avant de se souvenir où elle était (autrement dit, dans son lit). Elle trouvait sa chambre étrange. Elle ne savait pas comment la définir, mais étrange. Elle ne reconnaissait plus rien. Pourtant, tout était bien là, rangé à sa place. Alors pourquoi était-ce si étrange ? Comme s'il elle n'était plus chez elle, comme si elle était une étrangère à cette maison... Ce qui était bien un peu le cas, en y réfléchissant bien. Après tout, elle avait été adopté, non ? Elle n'était donc pas ce qu'on pouvait appeler un membre de la famille. Enfin, maintenant qu'elle savait tout, elle le voyait comme ça. Tout ? Qu'était-ce, tout ? Peut-être rien... Sûrement rien. Elle n'avait jamais rien su, pourquoi serait-ce différent aujourd'hui ? Non, ce qu'elle avait appris après maints efforts, maints espoirs, était faux. Tout était faux, les Austin avaient tout faussé. Oui, mais pourquoi eux ? Et dans quel but ? Tout cela n'avait absolument aucune sens.
Ayant préféré ne pas ressasser encore une fois ces derniers mois, Jenny s'était dépêchée de se laver, s'habiller, se coiffer, manger, boire, parler un peu avec sa soeur... Mais, une fois tout cela fait, elle n'avait plus su que faire. Lire ? Non, elle n'en avait pas envie, et elle savait qu'elle se lasserait vite. Ou alors qu'elle décrocherait à la faveur de ses pensées lugubres. Mieux valait ne pas lire. Se promener alors ? Il s'agissait de l'activité favorite de Jen. Et puis, ça lui rappellerait le bon vieux temps !

Maintenant qu'elle y réfléchissait, c'était une très mauvaise idée.
Premièrement, cela ne l'avait pas empêché de penser, car détailler les autres dans la rue n'avait plus aucun attrait pour elle. En 10mois, une personne peut énormément changer : c'était le cas de Jen. Jamais elle n'avait évolué ainsi dans sa vie. Mais les évènements qui étaient survenus les uns après les autres, ce qu'elle avait appris... Tous ces facteurs jouaient en faveur d'un changement en elle. Impossible qu'il en aille autrement.
Deuxièmement (pour en revenir à notre problème), cela l'avait conduit tout droit au cimetière. Pourquoi là ? C'était bien le dernier lieu auquel elle voulait parvenir ! Pourtant elle était là, et il devait bien y avoir une raison. Il pouvait d'ailleurs en avoir plusieurs. Premièrement, ses pensées l'avaient malheureusement conduite à Nyla. Nyla... Pourquoi était-elle morte ? L'un de ses seuls buts dans la vie (devenir comme son idole) était parti en fumée. Ecrasée. Les êtres presque parfaits n'étaient pas immortels, eux non plus. C'était horriblement triste de le savoir. Tout le monde mourrait un jour ou l'autre. Et pour Nyla, la mort était survenue rapidement (bien trop rapidement). Ensuite, il y avait ses parents. Elle savait à présent qui ils étaient, mais toujours pas s'ils étaient encore vivants ou morts. Un cimetière pour se souvenir d'eux, même si elle n'en avait aucun et si elle avait encore moins envie de penser à eux qu'à Nyla. Il y avait aussi Dylan, qu'elle avait fait cruellement souffrir... Qu'il soit en paix, aujourd'hui et à jamais, et oublie totalement Jenny. Et puis tous les autres, tous ceux qui étaient morts, mutants comme simples humains, pour la paix dans le monde. Après tout, à quoi servait cette guerre ? A rien, absolument à rien. Tristement inutile... Pourquoi les mutants et les autres devaient-ils s'entre-déchirer ? Pourquoi ne pas apprendre à vivre ensemble, pour le meilleur comme pour le pire ? Ils étaient là, ensemble sur cette planète et forcés de vivre côte à côte, pourquoi continuer cette guerre insensée ??

Jen s'agenouilla sur la terre humide et enveloppa ses jambes de ses bras. Elle avait subitement froid. Elle n'avait pas envie de rentrer chez elle. Elle voulait rester seule, après tout. Mais rester seule la forçait à penser au passé, comme au futur. Elle était dans un cruel dilemme... Pourquoi ne pas se donner la mort, tout simplement ? Cela soulagerait ses souffrances...
Non ! Jenny Delray n'était pas comme ça ! Jenny Delray était une femme qui savait se battre, et qui se battait jusqu'au bout ! Elle continuerait encore et encore ! Elle ne choisirait pas l'option facile. Ce n'était qu'un mauvais pas à passer, après tout, tant d'années l'attendaient encore ! Elle n'avait pas encore goûté à toutes les joies de la vie, pourquoi en finir à cause d'un petite dépression ?
Le moral remontant à bloc, elle se redressa sur son séant et lança un regard de défi au ciel. Qu'il ose donc se mettre en travers de son chemin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://robin-hood.forum-actif.net/
Tyler Ethan Waylon

avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : Ethan : auprès des Austin. Tyler : En train d'essayer de sortir, pour aller vers les Warrens...
Clan : Austin, et fier d'y être !
Pouvoir (pour les mutants) : Métamorphose (Uniquement quand Ethan le contrôle)
Date d'inscription : 05/04/2008

About me
Relationship:
Maîtrise du pouvoir:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Re: Promenade lugubre   Jeu 9 Oct - 18:09

Un séduisant jeune homme quitta la demeure d'une habitante solitaire de la ville d'Esperance. Les mains dans les poches, un sourire satisfait aux lèvres, on n'avait aucun mal à comprendre comment la jeune femme avait pu tomber sous sa charme, la veille au soir, lorsqu'elle l'avait rencontrée dans un café. Le jeune homme s'était montré on ne peut plus charmant. Un parfait gentleman. Très attirant. Qui n'eut aucun mal à accèder au lit de la belle... Ca aurait pu être un conte de fées. Finir par un mariage digne des plus belles histoires d'amour. Oui, mais voilà, à Esperance, rien ne se passe comme on le voudrait. Les apparences sont trompeuses. Le si séduisant et prévenant Tyler avait cédé la place au violent & sadique Ethan. Le mutant psycopathe, parvenait, désormais, à mieux contrôler son corps, et à sortir quand il le voulait. Il utilisait Tyler quand il le voulait, pour gagner la confiance de ses futurs victimes. C'était presque une chose positive pour Ethan que d'être dotée d'une autre personnalité. Par contre, il n'était pas à l'abri d'une nouvelle rébellion de la part de Tyler. Ce qui c'était produit, il y avait quelques mois. Enfin, pour l'instant, il n'y avait aucuns incidents notables à évoquer... Sauf si, pour vous, le meutre d'une "humaine" compte pour un incident notable... Pour Ethan, c'était juste une tentative de purifier la ville des déchets humains qui la polluaient de plus en plus.... Il avait prit son pied, en ôtant la vie à cette "chose". C'était encore mieux que le sexe, selon lui.. Enfin, en même temps, le sexe, avec une humaine, au risque d'en choquer certains, mais, pour Ethan, ça n'avait aucuns charmes... Elles n'étaient pas aussi pétillantes & piquantes que les mutantes ! Notre charmant jeune mutant, en quittant la demeure de sa maîtresse d'une nuit, qui était désormais... Froide.... était hilare, en repensant à la manière avec laquelle il lui avait ôter la vie. Pour protéger vos chastes oreilles, je ne raconterai pas la scène de meurtre, pas envie de vous voir vomir non plus ! Il avait juste eu beaucoup de mal à enlever le sang qui recouvrait son couteau, qu'il amenait toujours avec lui, bien cachée...

Le temps était si doux, qu'il donna envie à Ethan d'aller au cimetière. Qu'est-ce qu'il aimait ce lieu, si lugubre, aux yeux de certains, mais si plaisant aux siens ! Le métamorphe se rendit, décontracté, dans le cimetière. Tiens, il n'était pas seul, visiblement.... Il se fit silencieux, pour observer la jeune femme présente. Un sourire se dessina sur ses lèvres, lorsqu'il reconnût la jeune femme. Ayant beaucoup observé les habitants, du moins, les plus "connus", il avait été faire un tour vers les Peace & Love. Et avait vu à plusieurs reprises la jeune femme. En compagnie de... Faith Warrens, si sa mémoire était bonne. Mais aussi de Nyla Johanson... Etant d'un naturel très observateur, il avait constater que Nyla comptait beaucoup pour elle. Manque de bol, Nyla était morte... Quel dommage, vous ne trouvez pas ??? Tiens, ça donnait une idée à Ethan, tout ça...


*Ethan, tu peux pas faire ça*, lui signala Tyler. Il avait toujours la fâcheuse manie de faire entendre son avis, quand bien même Ethan s'en moquait !
*Ty', j'ai envie de tuer, alors, fous-moi la paix, OK ?*

Ethan utilisa son pouvoir, pour prendre l'apparence de Nyla. Son don était tel qu'il était dur de voir qu'il s'agissait d'une "copie", et non de l'original ! Il avait la même voix que la personne dont il prenait l'apparence. Il pouvait même copier une des tenues qu'il avait vu sur le modèle. S'il avait beaucoup observé l'autre, il pouvait imiter jusqu'a ses mimiques ! En fait, à moins d'être télépathe, on ne pouvait faire de disctinction entre la copie et le modèle ! Ethan, sous l'apparence de Nyla, se rendit près de Jenny, les bras croisés, un air de reproche sur le visage.

"Pourquoi n'as-tu rien fait, pour me sauver ? Pourquoi n'étais-tu pas là, pour m'aider ? Je ne comptais donc pas, à tes yeux ?"

"Nyla" semblait si triste. Faut dire qu'Ethan était bon acteur ! Sa voix était pleine de reproches, et avait la même musicalité que la défunte...

_________________


"A ma moral je serais fidèle. Voilà ce que je suis. Je me fous de ton avis. J'ai toujours suivis mes envies. Le moindre de mes désirs je l'assouvis. Je suis le maître de ma vie." Végastar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Delray

avatar

Nombre de messages : 65
Age : 27
Localisation : Quelque part...
Clan : Peace and Love Band
Pouvoir (pour les mutants) : Illusion
Date d'inscription : 02/06/2008

About me
Relationship:
Maîtrise du pouvoir:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Promenade lugubre   Jeu 9 Oct - 19:52

Jenny ferma un instant les yeux. Elle était un peu heureuse, là, en cet instant précis. Pourquoi ? Tout simplement parce que, ELLE, elle était vivante. Oui, mais le 'un peu' compte aussi beaucoup. Car, même si elle était heureuse, elle ne pouvait pas oublier le reste. Le reste qui comptait encore plus. En ce moment, elle n'avait plus goût à rien. Même pas aux fêtes. Elle qui d'ordinaire aimait sortir tard la nuit et finir toutes les bouteilles, pour enfin se mettre à chanter, elle vomissait presque à présent à la seule mention de 'fête'. Pourquoi ? Pourquoi faire la fête alors que, le lendemain, on pleurerait toutes les larmes de son corps ? Pourquoi rire et danser alors que des millions d'humains et de mutants souffraient sur la planète entière ? Pourquoi mener cette vie incompréhensible ? Oui, pourquoi ? 'Parce que' allez-vous répondre. 'Parce qu'il faut vivre, et pour vivre il faut être heureux'. Jenny ne voyait pas l'intérêt d'être heureuse toute seule. Si c'était pour être heureuse, autant l'être avec d'autres. Oui, Jenny avait beaucoup mûri. Hypocrite, elle l'était encore, on ne peut le nier, mais elle se préoccupait davantage des souffrances des autres, à présent. N'empêche, elle pensait surtout à elle. Elle disait 'Je ne veux pas être heureuse alors que d'autres souffrent' mais pensait en réalité : 'Je ne veux pas que l'on fasse la fête en oubliant que JE suis malheureuse'. Elle avait l'impression qu'on l'oubliait. Certes, elle ne faisait rien pour qu'on se souvienne d'elle, mais on pourrait au moins voir qu'elle allait mal, et la soutenir, non ? Oui bon, je sais, certains le faisaient, notamment sa soeur, et elle les envoyait balader... Mais que peut-on contre sa nature profonde, hein ?

Bref, Jenny était donc un poil de meilleure humeur. Cependant, la vision qu'elle eut par la suite la retomba dans un moment d'angoisse, de peur et de tristesse incontrôlable. En effet, pile en face d'elle, elle avait la vision de Nyla. Nyla... morte... Et là, devant elle... Impossible ! En même temps, elle était dans un cimetière... Le fantôme de son ancienne amie venait pour la tourmenter ? Pour la culpabiliser alors que, ce dont elle avait besoin, c'était du réconfort et de la chaleur humaine ? Non... Nyla ne pouvait pas lui faire ça, elle n'était pas ainsi... Nyla...


"Je ne pouvais rien ! J'ai moi-même eu des problèmes... Je ne savais pas qu'on te menaçait de mort. Sinon, tu sais très bien que j'aurai remué terre et mer pour te protéger. Tu as toujours été ma meilleure amie, Nyla !"


Le visage de la défunte était si réel... Etait-ce vraiment une vision ? Un cauchemar ? Oui, ce devait être ça : elle rêvait ! Elle allait bientôt se réveiller, oui, réveillée par le réveil... Ce maudit réveil... Qui sera béni, pour une fois.
Mais non, Jenny savait parfaitement que ce n'était pas un rêve. Non, il s'agissait de la réalité, de la triste vérité. Elle opta donc pour une vision. Pourtant, elle était si réelle ! Ses gestes, son visage si triste, si accusateur... Une vision ne pouvait être aussi réelle... Aussi vraie... Ainsi donc, le fantôme de Nyla était bel et bien là. Jenny sentit une boule se formait dans le creux de son ventre. D'après Nyla, elle aurait pu la sauver. Bon dieu, pourquoi n'avait-elle rien fait ? Pourquoi était-elle restée avec ses maudites recherches ? Recherches qui s'étaient soldées par la tristesse, le désarroi, l'angoisse... Bref, que des sentiments négatifs. A présent, Nyla venait pour la tourmenter. C'était bien normal, Jen l'avait fait tellement souffrir... Elle seule était la cause de la mort de Nyla. Elle allait le payer, elle le sentait. Son heure était-elle enfin venue ? Elle allait donc pouvoir se reposer, ne plus souffrir, tout oublier... Enfin, l'heure de la délivrance était arrivée.
Pourtant, quelque chose en Jenny lui criait que non ! Elle ne voulait pas mourir ! Pas encore ! Il y avait tellement de choses encore à faire, pour la paix dans le monde (même si elle était impossible) ! Il y avait tellement à apprendre ! Si ses parents existaient, elle voulait leur parler et leur dire combien elle avait honte d'eux. Combien elle souffrait à cause d'eux. Les tourmenter, eux aussi. Ils étaient aussi fautifs qu'elle. Après, et seulement à ce moment là, elle pourrait mourir.


"Pourquoi viens-tu me tourmenter, Nyla ? Tu sais très bien que je t'aime..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://robin-hood.forum-actif.net/
Tyler Ethan Waylon

avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : Ethan : auprès des Austin. Tyler : En train d'essayer de sortir, pour aller vers les Warrens...
Clan : Austin, et fier d'y être !
Pouvoir (pour les mutants) : Métamorphose (Uniquement quand Ethan le contrôle)
Date d'inscription : 05/04/2008

About me
Relationship:
Maîtrise du pouvoir:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Re: Promenade lugubre   Lun 13 Oct - 15:51

Torturer les autres provoquait une jouissance immense à Ethan. Le mutant avait toujours aimer faire souffrir les autres. Il avait utiliser son don, contre son propre frère, lorsqu'il était plus jeune. Et il ne l'avait jamais regretter. En fait, je suis persuadée que notre jeune ami n'avait presque pas, voire même aucuns, sentiments. Il avait tuer sa famille entière, dans une immense jubilation. Il lui arrivait même d'y repenser, de temps à autre. Et, à chaque fois, le même élan de joie l'envahissait. Voir la souffrance dans les yeux des autres, Ethan ne vivait que pour ça. Il voulait qu'on le craigne. A juste titre, après tout ! Il était dangereux, et sa folie semblait sans limite. Etre fou, lorsqu'on n'a pas de coeur, c'est bien plus facile, tout de même ! Rien ne semblait être en mesure de l'arrêter. Rien ne semblait adpte à lui faire comprendre qu'il devrait se faire soigner... Nul ne paraissait capable de toucher son coeur, pour lui faire entendre raison. De toute façon, avait-il un coeur ? Il y a peu de chances pour que la réponse soit positive, vu qu'il était plus qu'heureux, lorsqu'il remarqua la tête de Jenny, qui témoignait de la peine que la jeune femme ressentait. Il pouvait sentir le parfum de la souffrance d'un deuil mal fait, émaner de la jeune femme. Cependant, le visage qu'il avait emprunté restait impassible. Ethan était doué, avec le temps, pour jouer la comédie. Il était heureux, alors que son visage témoignait d'une certaine souffrance. Son regard était toujours emplit de reproches, et fusillait littéralement la pauvre Jenny, qui se fondait en excuses. "Nyla" secoua la tête, faisant danser sa longue crinière brune, comme si l'apparition repoussait les arguments avancer par Jenny.

"Tu m'as abandonnée... Ne crois-tu pas que je n'ai pas souffert de la disparition de Faith ?"

Et oui, ça servait pas mal, d'être observateur. Ethan aimait bien sortir, pour regarder les habitants de la ville, et voir les liens qui les unissait les uns aux autres. De plus, Ethan disposait d'une certaine intelligence, qui faisait de lui un être capable de comprendre plus facilement les choses que les autres. Après tout, il avait sauté 2 classes, et pouvait être considérer, à juste titre, comme un surdoué. Il semblait en mesure de comprendre plus facilement son environnement que les autres, ce qui l'aidait pas mal, lorsqu'il s'agissait de déméler les noeuds des relations. Il avait pu voir que Jenny ne semblait guère appréciée Faith, tandis que Nyla était proche de la blondinette. De toute façon, l'amitié unissant Faith à Nyla n'était un secret pour personne... Il avait suffit d'un brin de jugote à Ethan pour voir que Jenny n'appréciait pas l'aînée Warrens...

"Tu aurais dû être là pour me soutenir... Pour m'aider... J'aurais dû pouvoir compter sur toi... Ne pas attendre que tu viennes voir moi pour te parler. On aurait pu s'entraider.... N'est-ce pas là le but d'une amitié ?"

Sa voix s'entrecoupa, savament, pour donner l'impression d'un trop plein d'émotion. La brunette détourna la tête, pour contempler "sa tombe". Un air de nostalgie sur le visage. Comme si l'apparition voulait montrer qu'elle aurait aimer vivre encore, pour pouvoir accomplir des tonnes de choses. Faut dire que Nyla était morte jeune, donc... L'apparition de la défunte ne tourna la tête vers Jenny que lorsque celle-ci reprit la parole. Un air méchant passa sur son visage.

"Je te fais payer le prix de ton absence... J'aurais dû pouvoir compter sur toi, non ? Je veux te faire comprendre à quel point j'ai pu souffrir, avant ma mort, de me retrouver seule..."

Le vent se leva, soufflant doucement. Ouais, Ethan adorait son don, c'était simplement... Super marrant...

_________________


"A ma moral je serais fidèle. Voilà ce que je suis. Je me fous de ton avis. J'ai toujours suivis mes envies. Le moindre de mes désirs je l'assouvis. Je suis le maître de ma vie." Végastar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Delray

avatar

Nombre de messages : 65
Age : 27
Localisation : Quelque part...
Clan : Peace and Love Band
Pouvoir (pour les mutants) : Illusion
Date d'inscription : 02/06/2008

About me
Relationship:
Maîtrise du pouvoir:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Promenade lugubre   Mar 14 Oct - 19:31

Jenny ne savait plus quoi dire. Le remords et la tristesse l'étouffaient. Elle ne parvenait plus à émettre un son. Elle ne voulait pas mourir. Pitié, que Nyla ne se venge pas de sa mort sur elle. Elle n'y était pour rien. Elle n'avait été au courant de rien, trop absorbée par la recherche de ses origines. Elle avait préféré s'éloigner d'elle, même, pour réfléchir à leurs relations, à comment devenir encore plus proche d'elle sans pour autant devenir amie avec Faith. Elle n'avait pas vu que sa meilleure amie souffrait... Elle avait été aveugle. Si aveugle. Toujours, elle avait fait la sourde, avait tourné le dos à son amie. Nyla devait la détester. Jenny avait entendu parler de la disparition de Faith, mais cela ne l'avait pas plus inquiétée que cela. Elle détestait Faith. Par la suite, elle avait émis l'hypothèse qu'elle pourrait se rapprocher de Nyla, devenir aussi complice avec elle que par le passé, profiter de l'absence de Faith en somme.Ca tombait pile poil comme il fallait. Malheureusement, la découverte de l'identité de ses parents biologiques coïncidaient également avec tous ces évènements. Elle n'avait alors eu plus le goût de rien. Elle s'était petit à petit refermée sur elle-même, ne regardant plus les autres, ne voyant plus le monde qu'en noir et blanc. Il n'y avait plus de couleurs, elles avaient disparu. Aspirées par le néant, car le néant régissait depuis la vie de Jenny. La mort de Nyla l'avait un peu sortie de l'hébétude. L'avait fait pleurer. Mais elle n'avait jamais eu le courage de VRAIMENT pleurer, faire le deuil de cette amie dont elle n'avait à présent plus qu'un vague souvenir. Cette amie qu'elle n'avait jamais soutenue. Et voila qu'elle reparaissait pour lui dire combien elle lui en voulait. Oui, Nyla la rejetait, la haïssait. Et elle remettait sur le tapis son amitié avec Faith. Jenny avait envie de lui hurler : 'Fiche-moi la paix !'. Mais voila, elle ne voulait pas, car cela aurait signifié une haine plus grande encore de la part de Nyla. Les paroles de la jeune brune serraient le coeur de Jenny. Elles auraient pu s'entraider, SUITE à la disparition de Faith, voila ce que la jeune femme disait. Jenny n'était-elle qu'un objet, quelque chose que l'on prenait pour remplacer un autre objet de valeur ? Etait-ce ainsi que Nyla voyait leur amitié ? Sa personnalité s'éloignait tellement de tout ce que Jenny avait cru savoir sur son idole... Se retrouver seule ? Ne l'avait-elle pas été, elle ? N'avait-elle pas souffert ? Certes, elle n'était pas morte, mais Nyla ne pouvait lui reprocher d'avoir la chance de vivre. Elle n'était pas meilleure que Jenny, en fin de compte. Jen' s'était toujours trompée sur son compte. Nyla n'était pas une idole, une femme parfaite, elle était une femme démoniaque au contraire. La mort changeait-elle quelqu'un à ce point ? Pouvait-on modifier la personnalité de quelqu'un en la faisant mourir ? Etrange, non ? En tout cas, c'était ce qui c'était passé pour Nyla, il n'y avait pas d'autres explications... Nyla serait venue pour la réconforter, lui dire qu'elle allait bien, qu'elle était heureuse là où elle était. Non, elle n'avait pas la Nyla qu'elle connaissait en face d'elle. Un démon avait envahi son esprit, son âme. Nyla n'était plus, s'était entièrement consumée.

Le vent se leva, comme pour souligner la conviction et la détermination de Jenny. Ses cheveux voletaient, un peu comme dans les films, où on voit un couple qui vient de rompre, et la femme qui reste choquée, qui ne croit pas à ce qui lui arrive, cheveux au vent. C'était un instant irréel. Il fallait que Jenny se raccroche à la réalité où elle succomberait à son tour. Elle n'avait pas le droit de tomber, de se laisser abattre. Elle devait se battre, pour SA vie. C'était tout ce qui comptait, à présent. Les autres pouvaient bien faire ce qu'ils voulaient, Jenny s'en fichait comme d'une guigne. Elle devait avant tout penser à elle, à son bonheur. Elle était encore jeune, et tant d'années l'attendaient. Malgré toutes ses épreuves, elle n'aspirait plus qu'à une vie solitaire, épanouie et heureuse. Elle n'avait plus envie de souffrir à cause de son entourage. C'était légitime après tout, non ? Elle serra les poings et, larmes aux yeux, regarda Nyla comme une étrangère.


"Tu n'es pas Nyla. Du moins, pas celle que je connaissais. L'amie que j'avais est définitivement morte, et tu n'es plus qu'une pâle l'ombre de ce qu'elle était. Maintenant, je peux faire ton deuil."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://robin-hood.forum-actif.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade lugubre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade lugubre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Promenade avec minidou
» Une Promenade sous le clair de Lune [PV Evangeline + Elyane]
» Petite promenade pour se détendre (libre)
» Promenade de digestion. (Pv Samia)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destiny in your hands :: The City : Esperance :: Cimetière-
Sauter vers: